Taxe GAFA : le prix des publicités Google en hausse de 2% en France

google ads taxe gafa 2% sur les annonces en France

À partir du 1er mai, votre facture Google Ads augmentera de 2% !

Le 3 mars 2021, Google informe ses clients de l’apparition d’une nouvelle taxe en France qui s’appliquera sur toutes les annonces Google Ads. Vous voulez en savoir plus ? On vous explique tout maintenant.

La taxe GAFA : qu’est-ce que c’est ?

Votée en juillet 2019 par le Parlement français, la taxe sur les services numériques ou plus communément appelée “Taxe GAFA” est inspirée de la proposition de directive de la Commission européenne. Cette directive concerne un système commun de taxe sur les services numériques.

Après des débats internationaux houleux et une trêve pour des négociations organisées par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), plusieurs pays décident d’adopter la taxe sur les services numériques (la France, l’Autriche, l’Espagne, le Royaume-Uni et la Turquie).
En France, le Ministère des Finances français confirme, en novembre 2020, que la taxe GAFA sera bien appliquée pour l’année 2020. Dès lors, une taxe de 3% est imposée aux entreprises réalisant plus de 750 millions de chiffre d’affaires dans le monde et 25 millions en France, sur les activités numériques.

Désormais, les entreprises répondant aux critères seront taxées sur les recettes :

  • des prestations de ciblage publicitaire qui s’appuient sur les données collectées auprès des internautes, notamment via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux
  • des prestations de mise en relation entre internautes, en particulier les places de marchés ou “marketplaces”

Ces prestations de service sont assujetties à la taxe GAFA, à proportion de la part de l’activité des internautes réalisée depuis la France.

Qui est concerné par la taxe GAFA ?

Une vingtaine d’entreprises sont concernées par la taxe GAFA, parmi lesquelles on retrouve les géants américains Google, Amazon, Facebook et Apple. Une entreprise française est aussi soumise à cette taxe : Criteo, spécialiste du reciblage publicitaire fondée en 2005.

Amazon a déjà annoncé que cette taxe se répercutera sur les frais de vente. Apple a également informé d’une hausse des prix de ses services.

Pourquoi Google applique des frais additionnels ?

De son côté, Google annonce des frais additionnels sur les coûts des annonces Google Ads, pour “couvrir une partie des coûts liés au respect de la réglementation relative à la taxe sur les services numériques en vigueur”.
Ainsi, à partir du 1er mai 2021, Google appliquera une augmentation de 2% sur le coût des annonces Google Ads diffusées en France.
Sur les annonces diffusées dans les pays suivants, le montant de la taxe s’élèvera à :

  • 2% en Espagne et au Royaume-Uni
  • 5% en Autriche et en Turquie

Google n’ajoute pas de frais supplémentaires dans les autres pays comme l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg…

Vous l’aurez compris, Google répercute la taxe GAFA sur les annonceurs.

Comment sont calculés les frais supplémentaires ?

Google calcule les frais supplémentaires en fonction du nombre d’impressions d’annonces ou du nombre de clics générés dans un pays concerné.

Si vous diffusez des annonces dans plusieurs pays, les frais supplémentaires s’appliqueront uniquement lorsque les annonces seront diffusées auprès des internautes localisés dans les pays concernés. Par exemple, si vous diffusez des annonces en France et en Belgique, les frais supplémentaires s’appliqueront uniquement en France.

Les conséquences sur vos factures Google Ads

Sur vos factures ou sur vos relevés Google Ads, figurera une ligne distincte “frais additionnels”. Ils seront également accessibles dans la section “Transaction” de votre compte Google Ads. Ces frais seront aussi soumis à la TVA.

Concrètement, si vous consacrez 100 € de budget et que vos annonces sont diffusées en France, les coûts d’exploitation seront de 2 €. Vous serez alors facturé 102€. À ces 102€ s’ajoutent également la TVA.

Pour en savoir plus : RDV sur le support Google Ads.


google-ads-taxe-gafa
Commentez cette actualité